== Version non HI (standard) vs. version HI (pour malentendants) ==

77 posts in this topic

Posted

Il n'y a pas de règles précises mais j'ai tendance à appliquer la règle des standards anglais d'addic7ed.

Si c'est le personnage qui fait l'action ou le bruit désigné par l'annotation, alors pas de tirets, sinon si ce sont deux actions indépendantes, alors tirets.

 

Exemples :

- [BRUIT DE MOTEUR AU LOIN]

- Marie, tu vas bien ?

==> Ce n'est pas Marie qui fait le bruit désigné, c'est indépendant, donc tiret.

 

Comment appelle-t-on un roux dans un four ?

[ELLE RIGOLE]

==> La personne rigole à sa propre blague, donc pas de tiret. En revanche, si la personne qui avait fait la blague et la personne qui rigole étaient différentes, là il aurait fallu un tiret.

Réponse : un rôuti !

5 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Merci emeline-whovian pour la réponse rapide.

Je vais appliquer la même règle, elle fait parfaitement sens.

Mais du coup, comment appelle-t-on un roux dans un four ? Y'a pas la chute...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Non, non, pas de tiret avant les annotations.

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Oui mais d'un autre côté, la télévision utilise les codes couleurs et les placements, chose qu'on ne fait pas sur addic7ed. Suivant les chaines, les codes ne sont d'ailleurs pas les mêmes quant à la ponctuation, au placement, etc. Sans compter tous les "...", qui durent plus ou moins longtemps (parfois jusqu'à plus de 30 secondes). Ou même les majuscules non accentuées (j'ai vu un "RAPPEL D'IMPAYES" une fois).

Par exemple, sur M6, ils mettent des tirets à chaque changement d'interlocuteurs (tout comme France 3 et pour France 2 ça dépend des séries, soit tiret à chaque changement, sinon tiret uniquement si dialogue dans une même séquence), mais pas avant les annotations tu as raison, mais alors ils en mettent avant le dialogue, et donc on a ça :

En pleurs.
*-Il est toujours pas rentré.

Ou bien ça :

Coups [sic, sans ponctuation]
Un portable vibre.

 

On a peut-être une chance
de la coincer

si Delgado nous donne le nom du 5e.
-Il dira rien. [en noir ici mais à la télé ce serait en blanc]

 

Sur France 3 :

-Bougez pas, vous !
Coup de feu

Ou bien

On frappe à la porte.
-Entrez !

 

Sur TF1, les paroles de chanson ne sont même pas en magenta mais entre croches ♪, et pas de tirets non plus :

[Damien hurle]
[Jeanne] Je t'aimerai toujours.

 

Il n'y a pas d'unité selon les chaines françaises concernant les tirets et les annotations à part les codes couleurs. Arte fait comme France 3 et M6 pour les tirets. Pour France 2, ça dépend des séries. Mais si un système est décidé, il faut garder la cohérence sur l'épisode et la série.

(TF1 : La Mante ; France 2 : Dix pour cent, Fais pas ci, fais pas ça ; France 3 : Capitaine Marleau ; M6 : Glacé)

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

[...]

 

Il n'y a pas d'unité selon les chaines françaises concernant les tirets et les annotations à part les codes couleurs. Arte fait comme France 3 et M6 pour les tirets. Pour France 2, ça dépend des séries. Mais si un système est décidé, il faut garder la cohérence sur l'épisode et la série.

​Oui voilà, je te rejoins totalement là-dessus.

Peu importe au final ce qui est choisi, il faut surtout garder le tout cohérent.

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

C'est l'âge de pierre en sous-titrage pour sourds et malentendants (SM) en France. 

Bien que le sous-titrage pour les sourds et les malentendants soit une obligation inscrite aux cahiers des charges des chaînes publiques depuis 1984, c'est avec la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées qu'on impose aux chaînes un délai de 5 ans pour sous-titrer tous leurs programmes. Et donc en 2010, TF1, France 2, France 3, France 5, Arte, Canal+ et M6 auraient enfin atteint les objectifs... sur papier. Notez que la régulation du captioning aux États-Unis est strictement appliquée depuis les années 1990, déjà.

Comme l'a dit Émeline, chacun y va de sa sauce en France, entre le privé, le public, les laboratoire, les chaînes.

Ayant lu pas mal sur le sujet il y a quelque temps, le fait est que les sourds et malentendants sont furieux contre les chaînes qui proposent des sous-titres de médiocre qualité. La seule charte officielle jusqu'à présent reste celle du CSA de 2011 (consultable dans le dossier "Documentation" de notre Google Drive). 

Selon Foeby Anne, bloggeuse et malentendante, en juin 2016 :

Quand on se rend sur le site internet du CSA, il y a un magnifique diagramme qui vous explique que les chaines principales de la TNT (Tf1 à France4) sont au vert concernant le sous-titrage.

http://www.csa.fr/csareseaux/distributeurs_tnt

Dans la réalité ce n’est pas vraiment le cas. Surtout avec 6 ans d’écart ! Si vous regardez bien sur le site du CSA c’est marqué « Juillet 2010 » !!! Et on est en …. 2016 !! (Bravo, vous avez gagné le droit de revenir en seconde semaine !). On pourrait se dire qu’en 6 ans les choses se sont améliorées….. Bah non ! Les journaux télévisés sont quasiment incompréhensibles car les sous-titres sont soit absents, soit avec d’importantes parties de texte manquant quand il n’y a pas un nombre de fautes d’orthographe que même un enfant de CP ne ferait pas ! Ceci vaut pour toutes les émissions en direct, les reportages, les « talk show » et pour toutes les chaines !!! Quand on voit que le CSA est toujours en 2010 on comprend de suite qu’ils n’en ont rien à faire du sous-titrage.

Donc raison 1 : Que se soit le CSA ou les chaines de télévision, ils en ont strictement rien à faire !

Il existe donc une charte sous l‘égide du CSA (encore lui). Je vous mets le lien ci-dessous :

Charte relative à la qualité du sous-titrage à destination des personnes sourdes ou malentendantes.

Cette Charte relative à la qualité du sous-titrage a été publiée en 2011 est censée donner un cadre aux sociétés télévisuelles pour la mettre en pratique et permettre aux sourds et malentendants de juger si elle est bien respectée par les chaines télévisuelles.

Sauf que dans la réalité, quand vous vous permettez de juger, comme je l’ai fait il y a 3 ans pour M6, vous êtes vertement envoyé sur les roses !!! On vous répond impoliment que le sous-titrage est fait par un logiciel et que si vous n’êtes pas content bah, on s’en fiche ! Sous-entendu, c’est tant pis pour vous !! Résultat : Je ne regarde plus cette chaine et quasiment pas les autres d’ailleurs !

Donc raison n°2 : Que vaut la Charte ?? Bah rien ! Juste du texte vide, n’ayant que le but d’exister sans rien derrière.

Conclusion : Pourquoi s’attendre à un respect du sous-titrage quand personne ne le prend en compte ? Nous avons encore de longues années devant nous à devoir regarder les infos sur internet dont sur Francetvpluzz (web france2). Mais pour toutes les autres émissions nous continuerons d’essayer de comprendre ce qui s’y passe.

Ce manque de respect des uns et des autres est inacceptable, mais apparemment ça ne gêne personne.

Alors à moins que le CSA mette un peu plus de budget pour que les éminents créateurs de sous-titres viennent codifier et unifier le tout, le plus simple sera de créer sa propre charte avec une bonne pelle de common sense.

Tout est question de philosophie et d'approche. La version qu'utilise Addic7ed—en mettant des tirets de dialogues aux descriptions—me satisfait que moyennement, car selon ma propre vision des choses, ce qui est entre les crochets devrait donner toutes les infos nécessaires. Le tiret hors des crochets est une couche de lecture externe et supplémentaire qui ne devrait pas exister. Bien entendu, on peut arguer sur le fait qu'un tiret est bien plus sommaire qu'une explication en plus dans un crochet pour signifier qui fait quoi :

- [SOUPIRS]
- Oui ?

[MAX SOUPIRE]
- Oui ?

[MAX SOUPIRE]
Oui ?

Les trois exemples ci-dessus peuvent tous être légitimes. Le troisième pourrait porter à confusion, sauf qu'en sous-titrage, on fait aussi attention à ce qui se passe à l'écran : si la personne qui dit "Oui ?" est à l'écran, on voit bien que ce n'est pas Max. Cela allège la lecture des caractères.

Au final, prenons l'exemple d'Addic7ed francophone avec ses crochets et ses capitales pour les descriptions sonores :

  1. Cette règle a été adoptée pour s'aligner aux ST anglais sur Addic7ed, méthode je-copie-comme-un-mouton. Mais on voit qu'il existe d'autres orthotypographies : entre parenthèses, italique, etc.
  2. La culture du sous-titrage coloré n'existait quasi pas sur notre plateforme. Depuis deux ans, on peut trouver des colored subtitles sur le site, dans ce cas, la stylistique crochets-capitale tombe aux oubliettes.
  3. Ces crochets et capitales permettent de signifier que ce n'est pas un dialogue, mais cela présuppose que le spectateur connaisse en amont cette standardisation.

On voit au final que chaque choix est arbitraire, dans le sens où d'autres méthodes pourraient être aussi bonnes. Le spectateur est perdant dès le départ, n'ayant aucune connaissance des diverses prises de position stylistiques en amont pour pouvoir déchiffrer rapidement le sens des caractères. C'est ainsi qu'une standardisation universelle serait la bienvenue, à la ISO.

Comme ce n'est pas prêt d'arriver, le plus simple reste de :

  1. ... Copier ce qui fait le plus couramment en espérant que le spectateur aura déjà rencontré ce même cas et pourra donc saisir d'un coup d'oeil la signification de ces caractères. (Méthode lamentable mais justifiable)
  2. S'en tenir à la standardisation choisie.

(Je sais que ma conclusion n'ajoute absolument rien à ce qui a été écrit au-dessus...)

3 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

 La seule charte officielle jusqu'à présent reste celle du CSA de 2011 (consultable dans le dossier "

Documentation

" de notre Google Drive). 

​C'est une blague ! Et la moitié du texte, c'est les "crédits"...

Au passage, merci pour ce dossier, taytoy :)

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Ah, je suis toujours aussi fan des pavés de Taytoy !:create-14:

4 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Hey ! J'ai vu que ma dernière question a animé un petit débat bien intéressant. Je ne suis toujours pas bien sûr d'avoir ma réponse par contre ^_^

Bref, nouvelle question, je participe à la traduction du dernier Murdoch Mysteries.

Dans l'épisode, il y a une charmante dame allemande qui s'exprime en... ben en allemand du coup. J'ai la chance de comprendre l'allemand (contrairement au monsieur qui a réalisé la transcription sans doute). Ce n'est pas nécessairement gênant de ne pas traduire ce qu'elle dit dans la mesure où un autre personnage fait l'interprète, mais pas pour toutes les répliques. Exemple :

[108]

[WATTS PARLE À LA FEMME EN ALLEMAND]

[109]

- Elle exige un remboursement du tour.
- Un remboursement !

Dans ce cas [108] et [109], on imagine très bien leur échange et traduire ce que dit la dame allemande ne sert pas à grand chose. En revanche :

[119]

[ELLE POSE UNE QUESTION EN ALLEMAND]

[120]

Oh, parfait !
Une infirmière !

Ici, la question de la dame allemande restera un mystère pour celui ne comprend pas l'allemand, les séquences [119] et [120] étant indépendantes.

 

La question donc : puis-je (dois-je) traduire les séquences qui ne sont pas évidentes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Imagine être dans une version standard VO, sans sous-titres. 

Est-ce que le téléspectateur de base aurait pu comprendre la question en allemand ? 
Y avait-il des HARDSUBS pour traduire cette séquence ?

Si la réponse est non, alors c'est que c'est simplement un choix scénaristique que cette réplique ne puisse être comprise par le plus grand nombre, il n'y a donc pas lieu de la traduire à mon sens. Bien sûr on peut estimer que les germanophones mal-entendants devraient pouvoir avoir la chance de comprendre cette séquence, ce n'est qu'une question de point de vue. A savoir ce qui compte le plus dans la scène : la langue parlée (pour donner une ambiance, un contexte), ou réellement ce qui est dit.

Edited by 2secondes
3 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

En l'absence de hardsubs (ce qui est le cas ici), j'avoue que ma question semble un peu bête.

Merci 2secondes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Hello.

Question bête (comme d'habitude).

Nous traduisons les enquêtes de Murdoch. Dans le dernier épisode, Murdoch parle "français", enfin, un français québécois un peu dégueulasse.

Pour la version HI, la question ne se pose pas, on sous-titre évidemment.

Mais pour la version non-HI ? La règle veut-elle que nous sous-titrions malgré tout ? Ou laisse-t-on le spectateur apprécier l'accent canado-québécois ?

Perso j'ai presque envie de sous-titrer...

Merci d'avance !

Je vous embrasse tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Je ne sais pas quelle règle s'applique, mais l'accent québecois, c'est un peu comme le ch'ti quoi, dur à déchiffrer. (Encore là ça va, Yannick Bisson a un accent supportable)

J'ai déjà arrêté de regarder une websérie parce que c'était en VFQ et que je ne comprenais rien...

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Les British sous-titrent parfois des accents forts, genre gallois (de la vallée perdue), scotich (de la brousse).

Et le journal de 20h sous-titre les paysans du Gers.

Pas de raison de ne pas faire pareil.

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Hello.

Merci pour vos réponses !

Je vais garder les sous-titres, des fois que certains aient du mal avec l'accent. Pour avoir habité au Quebec, j'avoue que c'est balèze, même après une année, je ne comprenais pas toujours tout.

Sinon chez nous, en Alsace, le journal régional sous-titre aussi parfois quand l'accent est fort, à juste titre d'ailleurs !

 

2 people like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Bonsoir,

J'aurais une question concernant les versions Hi que j'avoue avoir souvent négligées.

Maintenant que je travaille hors ligne avec la possibilité de rajouter des séquences et de réajuster les timings, j'ai donc uploadé des versions HI remaniées voire carrément construites (comme je le fais en ce moment avec Victoria). Serait-ce possible de me dire si c'est correct ou si j'en fais un peu trop. Comme j'ai souvent négligé les malentendants, j'en fais peut-être du coup un peu trop en descriptions (j'ai un côté perfectionniste un peu envahissant parfois).

Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Salut eugenie62,

je n'ai pas regardé Victoria avec sous-titres fr, et je connais pas (encore) ton travail en HI... il ne me vient donc pas grand chose, à froid. Un truc que je peux dire, c'est que pour éviter les redondances, il faut vraiment faire attention à ne pas décrire des trucs qui se voient à l'écran, même brièvement. Pas la peine de mettre le locuteur quand on le voit à la fin de l'énonciation, par exemple - ce que j'ai parfois tendance à faire de prime abord...

Si tu veux un coup de main, ou juste une relecture, ou que tu as des questions à débattre, c'est avec plaisir, MP-moi ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now

  • Member Statistics

    20,170
    Total Members
    6,268
    Most Online
    Newest Member
    Annon Amos
    Joined 02/18/2019 7:58 PM